Pays Basque

La culture du piment d'Espelette.

Envie d’un petit piquant dans les plats ou juste besoin d’un peu de mordant, découvrez le piment d’Espelette, un des plus appréciés des solanacées. Si vous souhaitez avoir ce savoureux piment parmi vos récoltes, voici quelques points à savoir pour la réussite de sa culture.

Des semis à la bonne saison

Cultiver du piment d’espelette demande beaucoup d’attention. Sa culture est facile, mais avec de mauvaises techniques, la récolte ne sera pas fructueuse. Dans des conditions climatiques bien spécifiques, telles une douce température et une pluviométrie moyenne, cette variété de piment est généralement cultivée dans un champ. Cela dit, les graines de piment d’Espelette doivent être semées vers le mois de mars ou avril et pas n’importe où, mais dans des caissettes de terreau. Après une dizaines de jours, sous une température d’environ 25°C, les graines germent et les plantules seront prêtes à être repiquées.

Déménagement dans une serre froide

Le cycle de croissance du piment d’Espelette continue par un repiquage, de préférence dans une serre froide, pendant laquelle ils pousseront jusqu’à atteindre une hauteur d’environ 35 cm. Après une durée de 45 jours au maximum, les plants de piment sont bons pour être plantés dans le champ. A ce rythme, la culture de ce goûteux piment nécessite un vrai travail physique, puisque depuis les semis jusqu’à la récolte, tout est fait à la main, ce qui rend le travail vraiment agréable.

Les jolies fleurs blanches, témoins d’une future récolte

Après seulement un mois, l’autofertilisation de fleurs commence avec les premiers pétales blancs étoilés qui apparaissent et lesquels font le décor du champ. Comme l’arbuste peut atteindre 1m et peut être plus, il doit être soutenu par un tuteur. Pendant les deux mois qui suivront la floraison, les fruits « mordants » muriront petit à petit. Le début de la récolte peut alors commencer avec les piments qui sont rouges à au moins 80 à 90% et se poursuit jusqu’au mois de novembre, c’est à dire 2 à 5 mois après la floraison. Toujours, le ramassage des piments d’Espelette mûrs se fait manuellement.

Commentez !

Les publications similaires de "Le Pays Basque"

  1. 16 Juin 2017Les meilleurs hotels à Espelette121 v.
  2. 18 Mai 2017Le must à tester des restaurants basque182 v.
  3. 16 Sept. 2016L'achat de spa et de jacuzzi au Pays-Basque474 v.